Le Titanic raconté aux enfants

Un homme avait décidé de partir en voyage. Il avait acheté un billet pour s’embarquer sur le Titanic, cet immense paquebot qui venait d’être construit par la compagnie anglaise White Star.

white star plaque

Pourtant, ce matin, il a reçu un télégramme d’un ami : « Ne vous embarquez pas sur le Titanic. Ce navire aura un destin tragique… ».

« Ce télégramme est absurde, pense l’homme, le paquebot est déclaré insubmersible. Oublions ça. »

Mais il y a, parfois, des gens qui ont une vision prophétique…

Le Titanic, c'est plus qu'un bateau. C'est une chose énorme. Un immeuble flottant. Un monstre des mers. Long de 271 m, large de 28 m, il a une hauteur de 53 mètres de la quille aux cheminées.

TTNYLB

À bord, on trouve même une grande piscine. Sa construction a coûté 50 millions de francs-or.

Pour cette première traversée de l’Atlantique, des millionnaires ont été nombreux à louer les cabines luxueuses de première classe. Il y a aussi des gens plus pauvres qui veulent se rendre en Amérique. Avec les 900 membres de l’équipage, il y a donc 2.213 personnes à bord.

Les hélices du Titanic raconté aux enfants

Le mercredi 10 avril 1912, tôt le matin, les passagers embarquent. Miss Sylvia Caldwell, passagère de 2ème classe, gravit la passerelle et pose le pied sur le navire.

— Puis-je vous aider, Madame ? propose un steward.
— Êtes-vous sûr, jeune homme, dit la dame avec une pointe d’inquiétude dans la voix, que ce bateau ne risque pas de couler ?
— Je vous assure, chère madame, répond le steward, que Dieu lui-même ne pourrait faire couler le Titanic !

Titanic expo 18082013- la taille du Titanic Le Titanic raconté aux enfants

1920px-En_mary_titanic_fr.svg

La White star a fait des déclarations tapageuses. Les dirigeants ont proclamé avec arrogance :

— Jamais le Titanic ne coulera ! Il a été conçu par les ingénieurs les plus compétents et avec la technologie les plus modernes.

Titanic-and-Newyork
Le Titanic et le City of New York presque au contact

Et ils ont donné beaucoup d’argent aux journaux, pour que tout le monde parle de ce navire insubmersible. C’était un défi à la nature : rien ne pouvait entraver la marche de l’homme et de sa technique. D’une certaine manière, c’était aussi un défi envers Dieu, comme avait dit le steward.

À dix heures du matin, les amarres, cordes qui relient le navire à ses bouées, sont larguées. Les passagers font de grands signes à leurs familles et amis restés sur le quai. L’énorme navire se met en mouvement.

Les premiers jours de la traversée se déroulent sans incident. La mer est calme. Le navire avance rapidement, sa vitesse est de vingt-deux nœuds. Si le Titanic arrive à New York le 16 avril comme prévu, il recevra le « Ruban bleu », un trophée remis aux bateaux ayant accompli la traversée transatlantique dans un temps record.

800px-TitanicRoute.svg

Le commandant descend sur le pont du navire pour saluer les passagers de première classe.

— Êtes-vous bien installés, Monsieur Jones ? Votre femme désire-t-elle quelque chose ?
— Tout serait pour le mieux, commandant, avec une coupe de champagne, répond un gros monsieur, qui fume le cigare allongé dans un transat.
— Vous aurez votre champagne, Monsieur Jones, promet le capitaine. Je vous souhaite une excellente traversée.

Le Titanic raconté aux enfants

Sur les ponts inférieurs se trouvent les passagers moins fortunés, ceux de seconde classe. Le capitaine ne va pas les saluer, mais il y a tout de même quelques stewards, un restaurant modeste. Et plus bas encore, presque au fond du navire, il y a les passagers de la troisième classe. Ceux-là n’ont droit à rien, ils ont payé le strict minimum.

B-58
Chambre de première classe du Titanic

Après quatre jours de mer, le dimanche 14 avril… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.