Baudouin IV de Jérusalem raconté aux enfants, le roi malade

Richard-Coeur-Lion-Croisade
BAUDOUIN IV http://lhistoiredusoir.com

Le roi Baudouin IV

Baudouin IV devint roi à l’âge de 13 ans, à la mort de son père qui était le roi de Jérusalem.

Son histoire est étonnante car il devint roi très jeune mais elle nous éblouit surtout parce qu’il était atteint d’une très grave maladie qu’il supporta toute sa vie.

Mais revenons à son enfance. Il est né en bonne santé. Tout petit, on lui apprit les règles et les lois qu’il devrait respecter quand il serait roi : aimer les autres, être juste, être généreux, s’occuper des pauvres, être fidèle à la parole donnée. Il croyait en Dieu et avait donc confiance.

bataille-montgisard_019 Baudouin IV de Jérusalem

Baudouin malade

Il était né à l’époque des chevaliers mais en Terre Sainte, c’est-à-dire loin de la France, une terre où avait vécu et où il était mort et ressuscité. Baudouin était un très beau jeune homme, un excellent cavalier, intelligent, et cultivé, grâce aux meilleurs professeurs de l’époque, dans tous les domaines.

baldwin1-299x300 Baudouin IV de Jérusalem, le roi malade

C’est le grand historien Guillaume de Tyr qui s’occupa de son éducation. Et c’est lui qui se rendit compte que ce petit prince avait un grave problème. Un des jeux auquel jouaient Baudoin et ses amis consistait à enfoncer ses ongles dans les bras de ses adversaires et Guillaume de Tyr se rendit compte que cela ne faisait pas du tout mal au prince, alors que les autres enfants faisaient de terribles grimaces.

3459a3515cb8f7bdbdd475e964ab2f93532089a8_306x288_Q75

Guillaume voit le prince jouer et s'aperçoit qu'il est malade

Sans savoir ce que cela voulait dire, il devina cependant tout de suite que le futur roi souffrait d’une maladie.

Quand le prince grandit encore un peu et devint jeune homme, on comprit enfin ce qu’il avait :

— Alors ? dit sa mère la reine au médecin, dites-moi ce que c’est.
— Son Altesse… commença le médecin, embarrassé, après avoir fini les examens du malade, je dois annoncer une terrible nouvelle au roi votre époux.
— Et pourquoi ne me la dites-vous pas à moi ?
— Parce que le cœur d’une mère est fragile.
— Qu’est-ce donc ? Allons, dites-le moi, bon docteur. Dites-le moi, entendez-vous ?
— Majesté, je vous obéis. Je suis terriblement navré. Baudouin, votre fils, a… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

(1) comment

Add Your Reply
>
error: Contenu protégé par la loi