Baudouin IV raconté aux enfants, le roi lépreux

Rennes - Templiers

BAUDOUIN IV http://lhistoiredusoir.com

Le roi Baudouin IV

Baudouin IV devint roi à l’âge de 13 ans, à la mort de son père qui était le roi de Jérusalem.

Ce fut le début d’un règne étonnant non seulement à cause du jeune âge de ce roi, mais surtout de la maladie dont souffrait l’héritier du trône : la lèpre.

Dès qu’il fut en âge de prier, on inculqua à Baudouin les règles de la vie qu’il devrait respecter à partir du jour où il serait roi : aimer, être juste, généreux jusqu’à la largesse, respecter et agir pour les pauvres, être fidèle à la parole donnée. Il se fia toujours à Dieu et fit sienne cette maxime : « Fais ce que dois, advienne que pourra. » ("fais ce que tu dois faire et il arrivera ce qui peut arriver")

Il était né en Terre sainte. C’était un très beau jeune homme, un excellent cavalier, intelligent, et cultivé, grâce aux meilleurs professeurs de l’époque, dans tous les domaines.

Son éducation fut principalement prise en charge par Guillaume de Tyr. C'est ce dernier qui, pendant que le prince jouait avec ses camarades, fit une terrible découverte. En effet, le jeu princier consistait à enfoncer ses ongles dans les bras des adversaires, ce qui devait être douloureux. Or, le jeune prince ne ressentait aucune douleur. Guillaume reconnut immédiatement les symptômes d'une grave maladie, sans pouvoir l’identifier.

3459a3515cb8f7bdbdd475e964ab2f93532089a8_306x288_Q75

Guillaume voit le prince jouer et s'aperçoit qu'il est malade

Quand le prince grandit encore un peu et devint jeune homme, on comprit enfin ce qu’il avait :

— Alors ? dit sa mère la reine au médecin, dites-moi ce que c’est.
— Son Altesse… commença le médecin, embarrassé, après avoir fini les examens du malade, je dois annoncer une terrible nouvelle au roi votre époux.
— Et pourquoi ne me la dites-vous pas à moi ?

bataille-montgisard_019 Baudouin IV de Jérusalem

Baudouin malade

— Parce que le cœur d’une mère est fragile.
— Qu’est-ce donc ? Allons, dites-le moi, bon docteur. Dites-le moi, entendez-vous ?
— Majesté, je vous obéis. Je suis terriblement navré. Baudouin, votre fils, a une dangereuse forme… de lèpre.

La reine ouvre la bouche et ne peut prononcer un mot. Elle … La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

 

(8) comments

Add Your Reply
>
error: Contenu protégé par la loi