Category Archives for "Histoire du soir pour Parent"

vercingetorix

Qui est Jules César ?

Jules César est le plus illustre des empereurs romains et l’un des plus fameux conquérants de toute l'Histoire.

Il est né vers -100 avant Jésus Christ. Alors qu’il n’était qu’un enfant, on remarqua qu’il avait de l’orgueil.

— Tu as perdu, Jules, lui dit-on alors qu’il venait d'être battu à une partie de dés.

dés romains

Jeu de dés romains

Il se mit en colère et commença à pleurer, vexé. Les Romains aimaient beaucoup les dés, et le petit Jules aimait y jouer, mais il fallait qu’il gagne. Il en allait de même quand il jouait aux osselets*.

Dans sa jeunesse, il aimait les beaux vêtements et n’hésitait pas à dépenser beaucoup d’argent pour ses divertissements et de nombreuses fêtes. On le disait intelligent, cependant. Il eut de très bons maîtres. Il pensait devenir orateur, quand soudain il se sentit attiré par la politique.

Rome était alors divisée entre deux partis : l’un aristocratique, c'est-à-dire du côté des familles nobles, l’autre populaire, c'est-à-dire du côté du simple peuple.

Sylla Qui est Jules César ?

Sylla

Caius-Marius-Musée-Chiaramonti-753 Qui est Jules César ?

Caius Marius

En 88 av. J.-C, il y avait fréquemment des combats de rue, à Rome. C’était en fait une guerre civile entre les partisans de Caius Marius et ceux de Sylla, on se tuait, il y avait du désordre. Il grandit au milieu de ces troubles sanglants. Sylla, qui était plutôt du côté des aristocrates, remporta cette guerre en faisant venir ses légions et ensuite, il fit faire d’impitoyables chasses à l’homme contre les proscrits, c'est-à-dire les gens interdits, partisans de Caius Marius. Or, le jeune Jules faisait partie de … La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

Le lièvre et la tortue

Jean de la Fontaine raconté aux enfants

Maison de Jean de la Fontaine Jean de la Fontaine raconté

Maison de Jean de la Fontaine

Voilà l’histoire d’un poète dont vous avez forcément entendu parler : Jean de La Fontaine. Il fut un curieux enfant, heureux de vivre là où il était né, le 8 juillet 1621, à Château-Thierry. Ce pays de sa petite enfance, il entend ne pas le quitter pour chercher fortune ailleurs. Il passe la journée à lire les livres de la riche bibliothèque de son père. Parfois aussi, il suit ce dernier, maître des eaux et forêts et capitaine des chasses, dans ses voyages à travers la nature. Au cours de cette première existence au grand air, il observe les poissons et les ruisseaux, les animaux des bois, ce qui se cache dans les branches, les oiseaux qui volent haut dans le ciel. Il s’agenouille et observe les fourmis. Il est pris par l’enchantement de tout ce qui l’entoure, dans les prés, dans la forêt. Toute sa vie, il gardera ce côté bohème, disant de lui-même qu’il n’aime pas le travail et qu’il est paresseux !

JEAN_DE_LA_FONTAINE Maison de Jean de la Fontaine Jean de la Fontaine raconté

Son papa lui demande de le remplacer en 1658, et… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

Départ du bagne pour la Guyane

Vidocq raconté aux enfants

Vidocq raconté aux enfants

Vidocq

    Il y a deux siècles de cela, un prisonnier menait grand tapage dans les geôles de la préfecture de police de Paris, lors de son interrogatoire.

— Menez-moi au préfet de police, je veux lui causer ! criait-il avec l’accent du petit peuple des faubourgs.

Deux gardes le maintenaient solidement.

— Tu m’en diras tant. Et moi, je suis la reine d’Angleterre, répondait un inspecteur, narquois.
— Nom de nom, lâchez-moi ! Lâchez-moi, vous dis-je ! Je suis François Vidocq, le grand Vidocq !
— On sait qui t’es, et ferme-la, maintenant !
— Pauvres fous ! Conduisez-moi au préfet, je peux lui révéler qui et où sont les fourlineurs de toute la ville de Lyon, vous entendez ?

Il proposait ainsi de dénoncer tous les voleurs de la ville.

— Toi, un voleur, un bandit de grand chemin, tu irais parler au préfet pour lui dire le nom des voleurs ? disaient les policiers. Tu ne manques pas d’air !… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

Anne Comnène

Anne Comnène racontée aux enfants

CONSTANTINOPLE_4 Anne Comnène racontée aux enfants

Constantinople au temps d'Anne Comnène

Il y a de cela mille ans, un jour de décembre 1083, les cloches des églises de Constantinople se mirent à sonner joyeusement : une petite fille était née au palais impérial. Son père, l’empereur Alexis Ier, et sa mère, l’impératrice Irène, règnaient sur le vaste et riche Empire byzantin. Trois jours avant la naissance, sa mère, sentant les premières douleurs de l’enfantement, avait fait le signe de croix sur son propre ventre en disant à l’enfant à naître « Attends encore, petit enfant, jusqu’à ce que ton père soit de retour. » La mère d’Irène, personne raisonnable et sage, entendant ce propos, se mit fort en colère : « Et si ton mari ne revient que dans un mois ? En sais-tu quelque chose ? Et comment feras-tu d’ici là pour résister à tes souffrances ? » L’événement pourtant donna raison à la jeune femme car le bébé lui obéit: trois jours après, Alexis son mari rentrait dans sa capitale, juste à temps pour recevoir dans ses bras la fille qui lui naissait. C’est de cette façon qu’entra dans le monde, avec quelque chose de merveilleux dès sa naissance, Anne Comnène, l’une des plus célèbres et l’une des plus remarquables parmi les princesses qui vécurent à la cour de Byzance.

Byzance était aussi appelée Constantinople depuis l'époque romaine. C'était la capitale de l'Empire romain d'Orient.

À l’extérieur, l’empire se désagrégeait : les Hongrois envahisseurs avaient passé le Danube, les Turcs s’emparaient des provinces d’Asie et les Normands avaient envahi… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

L’aventurière Alexandra David-Néel Histoire pour enfant

L'aventurière Alexandra David-Néel Histoire pour enfant

En ce jour de septembre 1969, c'est la stupéfaction dans la petite préfecture de Digne-les-Bains, cette petite ville de France, dans les Alpes de Hautes-Provence.

— Monsieur le préfet, monsieur le préfet ! se précipite un employé.
— Voyons, reprenez vos esprits ! s'exclame le préfet interloqué. Que se passe-t-il donc ?
— Une demande de passeport pour le Tibet, monsieur le Préfet ! explique l'employé.
— Et ? Je ne vois là rien d'extraordinaire qui justifie une telle émotion.
— Le fait est, monsieur le Préfet, qu'il provient d'une dame âgée de plus de cent ans. Il doit y avoir une erreur, ou un quelconque trublion se moque de nous… Elle explique vouloir faire le tour du monde en 4CV !
— Tiens donc, une originale … Montrez-moi donc ce formulaire, ordonne le préfet. Ah ! je vois... Non, il n'y a pas d'erreur. C'est pour Madame Alexandra David-Néel. N'avez-vous jamais entendu parler de cette femme extraordinaire ?
— Non, monsieur le préfet.
— Eh bien ! vous manquez quelque chose. Priez-là donc de venir dans mon bureau, vous allez pouvoir la rencontrer et c’est un honneur que vous pourrez garder en mémoire…

« J'ai toujours eu la passion des voyages. J'ai rêvé d'explorations, d’horizons lointains et inconnus... et j'ai réalisé mes rêves. Je vous souhaite de vivre une vie comme la mienne, jeune homme ! … La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

desert-breath-cracked-earth-horizontal-gallery

3 hommes dans un ballon conte pour enfants

3 hommes dans un ballon, conte

Année 1880. Trois hommes sont dans un ballon et tombent du ciel sur le désert africain.

Le sol est jaune et brillant, la nacelle s’en approche lentement. Les trois hommes voient alors de quoi il s’agit :

— C’est une mine d’or, mes amis, dit le premier, qui est un homme sage et savant.

— De l’or ? fait le deuxième.

— De l’or, le métal précieux, confirme simplement le premier. Une mine d’or à ciel ouvert.

— Tu en es sûr, l’ingénieur ?

— Tout à fait sûr, répond celui à qui ces mots sont adressés. C’est un spectacle magnifique et captivant. Mais nous n’allons pas descendre.

— De l’or ! Hourrah ! Nous allons être riches, immensément riches.

— Je ne suis pas sûr que ce soit une chose à faire. L’or rend fou…

— Et pourquoi tu dis ça ? Nous allons être millionnaires.

— Ecoute-moi bien, l’ingénieur, dit le troisième, qui a l’air moins aimable encore que le second, sortant un pistolet de sa ceinture… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

piquiers lanciers

Jeanne d’Arc victorieuse jusqu’au bûcher

Jeanne d'Arc a obtenu une grande victoire en libérant Orléans. Elle poursuit sa mission.

Après la libération d’Orléans, les armées françaises sont rejointes par des renforts, menés par le duc d'Alençon. Les combattants se lancent à la poursuite des anglais, pour libérer toute la vallée de la Loire.

La première bataille après Orléans se déroule à Jargeau. Les capitaines français hésitent face à la présence possible de nombreux Anglais réfugiés à cet endroit. L'armée royale se met en route vers la petite cité, dans l'idée de s'arrêter pour la nuit aux portes de la ville. Cependant, l'armée anglaise vient à la rencontre des troupes françaises. Ce que voyant, Jeanne, prenant son étendard, va à l'attaque, exhortant les soldats qu'ils aient bon courage et ils font tant, cette nuit-là, que les soldats du roi gagnent la bataille. Le lendemain 12 juin, la bataille s'engage de nouveau, et Jeanne d'Arc insuffle la volonté de Dieu aux troupes françaises, leur assurant la victoire : « Agissez et Dieu agira ».

ob_799ff9_battle-of-crecy-froissart-jpg Jeanne d’Arc, victorieuse jusqu'au bûcher

Peu après le début de la bataille, Jeanne d'Arc monte aux remparts en brandissant son étendard. Cependant, une pierre vient la frapper à la tête et provoque sa chute mais, portée par sa détermination, elle se relève et exhorte encore ses compagnons. En plein combat, le comte de Suffolk demande à être entendu afin d'obtenir une trêve, mais l'heure des demandes est trop tardive et dans un irrésistible élan, les Français s'emparent de Jargeau puis se lancent à la poursuite des Anglais. Alors que le comte de Suffolk est fait prisonnier, ses troupes se replient en désordre sur Beaugency. Cette dernière place tombera quelques jours après, de même que Meung-sur-Loire, une autre place-forte. A Beaugency, John Talbot dirigeait la défense anglaise. La place forte était à l'intérieur des murs de la ville. Cette place existe toujours et forme une imposante citadelle rectangulaire. Pendant le premier jour de la bataille, les Anglais abandonnèrent la ville et se réfugièrent dans le château. Les Français bombardèrent le château avec leur artillerie.… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

Vaucouleurs_Scherrer_maxi

La bergère et le roi. Sainte Jeanne d’Arc racontée aux enfants

Voici l’histoire de la Française la plus connue de l’Histoire !

Il s’agit de Jeanne d’Arc.

En ce temps-là, il y a six cent ans, le royaume de France était ravagé par la guerre. Une longue et terrible guerre, si longue, qu’on l’appellera la guerre de Cent Ans. Attirés par les plaines verdoyantes et les terres prospères de notre pays, les Anglais avaient envahi le royaume depuis cinquante ans. Le peuple français vivait dans la pauvreté et la peur des bandes de soldats, qui ravageaient et pillaient les campagnes.

Hélas, au lieu de s’unir contre les ennemis, les grands barons français se disputaient les terres et le pouvoir. Il y avait en quelque sorte le clan des Bourguignons contre celui des Armagnacs. Au lieu de chercher le bien de tous, chacun défendait son propre intérêt, chacun voulait s’enrichir et dominer. Par malheur, le roi de France, Charles VI, était devenu fou, incapable de bien gouverner. Ce fut alors le désastre de la bataille d’Azincourt, que nous avons racontée. La chevalerie française fut anéantie ; l’Aquitaine, la Normandie, et même Paris, étaient dominés par les Anglais.

Traité_de_Troyes.svg La bergère et le roi. Sainte Jeanne d'Arc

En bleu, partie du royaume reconnaissant le roi Charles VII. En rose, partie du royaume contrôlée par les Anglais. En violet, possessions des ducs de Bourgogne

En 1422, le roi Charles VI meurt. Son fils, le dauphin Charles, est trahi par sa mère, la reine Isabeau de Bavière : elle a commis la sottise de reconnaître le jeune roi anglais, Henri VI, comme roi de France ! L’autorité du dauphin n’est reconnue que dans un territoire rapetissé. Pour se moquer de lui, les Anglais et les Bourguignons l’appellent « le petit roi de Bourges ». Il a perdu tout courage : peut-être ferait-il mieux de renoncer à sa couronne ? C’est alors qu’une simple jeune fille va lui redonner confiance, et amener son pays à la reconquête : Jeanne d’Arc.

jeanne darc_bergere La bergère et le roi. Sainte Jeanne d'Arc

Jeanne d'Arc, bergère

 Jeanne naquit à Domrémy, en Lorraine, dans l’Est de la France. Son père, Jacques, était un riche laboureur. Il cultivait la terre, élevait des troupeaux. Sa mère Isabelle était très pieuse. Elle lui apprit à coudre, à filer la laine, tout ce que les filles apprenaient en ce temps-là. Mais surtout, elle lui enseigna l’amour de Dieu, les saints Evangiles. Très charitable, elle l’emmenait avec elle lorsqu’elle allait visiter les malades ou les pauvres. Jeanne aimait aller prier avec ses amies, organiser des petits pèlerinages vers une chapelle dans la forêt.

Toute jeune, Jeanne connut les ravages de la guerre, la peur des pillages, la fuite dans les forêts des Vosges, et le village que l’on retrouve incendié. Lorsque ses parents accueillaient des rescapés, elle leur laissait son lit et allait dormir au grenier.

Dieu permettra-t-il que cela dure ? se demandaient souvent les villageois.

Maison natale de Jeanne d'Arc à Domremy La bergère et le roi. Sainte Jeanne d'Arc

Maison natale de Jeanne d'Arc à Domremy

 Par un beau jour d’été, Jeanne se tient près de la chapelle, lorsqu’elle voit une lumière éblouissante. Qu’est-ce donc ? Cette lumière est belle. Soudain, un être d’une merveilleuse beauté lui apparaît et il lui semble que c’est un ange. C’est en réalité un archange, saint Michel, qui lui apparaît. Cet archange lui parle :

La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 
Bonaparte marche sur la Russie

Napoléon Bonaparte raconté aux enfants, partie 4: de Moscou à Waterloo

passage_du_Niemen_1812 Napoléon Bonaparte, partie 4: de Moscou à Waterloo

Passage du fleuve Niémen en 1812

Napoléon a assuré sa succession, par la naissance de son fils. Tout irait pour le mieux, si la France impériale n'était pas aussi puissante et si ses ennemis ne complotaient pas contre elle.

Mais la Russie a levé une armée formidable et menace la Pologne que la France possède. L’empereur ordonne de convoquer les troupes. Six-cents mille soldats sont appelés sous les drapeaux : on l’appellera la Grande Armée. En juin 1812, elle franchit le fleuve Niemen. C'est la guerre contre la Russie.

« Soldats, la guerre de Pologne est commencée ! encourage Napoléon. La Russie a juré une éternelle alliance à la France et la guerre à l'Angleterre. Elle viole aujourd'hui ses serments. Marchons donc en avant, passons le Niémen, portons la guerre sur son territoire ! »

C’est sans doute l’erreur la plus tragique de son règne.

DEPART DES TROUPES DE BOULOGNE pour l'Est Napoléon Bonaparte, partie 4: de Moscou à Waterloo

Départ des troupes de Boulogne pour l'Est

Il est vrai que l’armée française est deux fois plus nombreuse que celle de son adversaire ; Napoléon se sent sûr d’une victoire rapide. Mais l'ennemi a deux alliés invisibles, les plus puissants de tous, et Bonaparte va les rencontrer avec frayeur. Deux ennemis impitoyables qui se moquent de la souffrance, des prisonniers ou des blessés. Des ennemis avec lesquels on ne peut pas discuter. Qui sont-il ? Je vous le dirai le moment venu, car ils surgiront brutalement.

L’armée est composée en fait de 370.000 Français; tout le reste, ce sont des Européens: 50.000 Polonais, 20.000 Italiens, 10.000 Suisses, 150.000 Prussiens, Autrichiens, Allemands, Hollandais, Belges, Croates, Espagnols et Portugais. À cette époque, l’Empereur des Français gouvernait quatre-vingt-cinq millions cinq-cent mille Européens dans un espace qu’aucun empereur romain ne contrôla jamais. Il est aussi le chef de forces qui ne furent jamais aussi extraordinaires.

Que vont faire les 360.000 Russes face à cette énorme machine de guerre ? Leur chef militaire, un vieil homme sage et rusé, le général Koutouzov, décide qu’ils doivent esquiver la bataille jusqu’au moment où il sera possible de la livrer. Il voudrait mettre l’armée russe en position pour se battre mais les Français arrivent trop vite et à chaque fois, les Russes sont obligés de reculer. Ce faisant, les soldats russes brûlent tout : maisons, récoltes, greniers. Cette vieille technique de la terre brûlée fonctionne; Koutouzov la pratique sur deux mille kilomètres. Sur deux mille kilomètres, la Russie devient un désert.

La Grande Armée, comme on l’appelle, l'armée de l'empereur français, doit marcher, marcher encore à la poursuite des Russes. Elle laisse ici et là des bataillons de soldats malades, usés, fatigués. Parfois,… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

Le sacre de Napoléon par David

Napoléon Bonaparte raconté aux enfants, partie 3: l’apogée de l’Empire

Maintenant que Bonaparte est Premier Consul, les désordres de la Révolution finissent. On ne tuera plus les gens pour un oui ou pour un non. La France va enfin connaître une période plus tranquille.

bonaparte-1803 Napoléon Bonaparte, partie 3: l'apogée de l'Empire

Napoléon en 1803

Le Premier Consul Bonaparte s’installe au palais de l’Elysée parce qu’il juge le palais des Tuileries « inhabitable ». Il ordonne des réformes importantes, s’entourant d’hommes de bon conseil. Pendant plusieurs années, des changements importants vont être décidés.

elysee Napoléon Bonaparte, partie 3: l'apogée de l'Empire

Le palais de l'Elysée

« Il faut que le peuple ait confiance dans notre monnaie, déclare Napoléon, qui se révèle très différent du simple chef de guerre qu'il a été jusque là. La Banque de France sera la seule autorisée à émettre des billets, en échange de l’or qu’on lui apportera. Le franc sera fait avec quatre grammes d’argent, et cette valeur ne changera pas. La Cour des Comptes vérifiera les dépenses du gouvernement.

Dans chaque département, un préfet représentera le gouvernement, et un percepteur se chargera de collecter les impôts.

Préfet de l'Empire

Grande tenue d'un préfet de l'empire

Il faut également réformer la justice. Les juges seront indépendants : ainsi ils rendront la justice en vérité, et pas pour complaire aux puissants. On rédigera un Code Civil : il définira les droits et les devoirs de tous les citoyens.

Frontispice d'une des douze editions originales du "Code civil des francais" promulgue par Napoleon Bonaparte le 21/03/1804. Texte de loi sur les droits civils francais. B.N. Paris

Pensons également à la jeunesse : c’est l’avenir de la France. Des lycées, et des universités doivent être créés. Le Baccalauréat sanctionnera la fin du lycée.

Les soldats et les citoyens qui auront bien servi la France seront récompensés par la Légion d’Honneur.

Collier de Grand maître de l'ordre de la Légion d'honneur Napoléon Bonaparte, partie 3: l'apogée de l'Empire

Collier de Grand maître de l'ordre de la Légion d'honneur

Je veux également que l’on embellisse Paris : des larges avenues seront créées, et on construira un Arc de Triomphe à la gloire de la France. Les immeubles recevront des numéros. »

Mais l’année suivante, l’Autriche et l’Angleterre forment une nouvelle coalition, et menacent d’envahir la France.

— Les Anglais et les Autrichiens ont refusé mes offres de paix ! s’exclame Bonaparte. Berthier, vous êtes le ministre de la Guerre : quelles nouvelles de nos armées ?
— Elles ne sont pas bonnes, citoyen Premier Consul. Le général Moreau commande l’armée du Rhin. Sa mission est de prendre la ville de Vienne, mais il est en échec.
— L’armée d’Italie ? demande-t-il de manière brève, comme toujours.
— Ce n'est guère mieux.
— Je n'ai pas besoin de vos appréciations. Les faits, rien que les faits, général !
— Eh bien... le général Masséna et ses troupes sont assiégés dans … La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

>
error: Alert: Contenu protégé