Nina_Pinta_Santa_Maria

Christophe Colomb raconté aux enfants

10  comments

Pour ce texte, une maman m'écrit qu'elle a préparé, "outre le globe terrestre (il est là pour chaque histoire du soir), de la cannelle, de la noix de muscade etc. à côté de la tablette. Ça a beaucoup plu aux enfants !"

Il y a cinq cents ans, le thé que ta maman boit, le poivre, les épices, les tasses en porcelaine ou la soie des beaux chemisiers venaient de très loin, de l’Asie. Et cela faisait le voyage sur le dos de chameaux et sur des bateaux. Toute cette marchandise traversait la moitié de la Terre pour venir jusqu’à nous. C’est d’ailleurs toujours le cas aujourd’hui.

  Seulement, à l’époque, elles partaient de Chine ou des Indes, passaient sur la fabuleuse route de la Soie qui passe par la Chine orientale ou Turkestan, la Bactriane, la Perse ancienne, puis les rives de la Méditerranée.

PHOTOLISTE_20090618140558_espagne_caravane_travers_600_

Route de la Soie classique

Parfois aussi, elles partaient de Chine par la mer et étaient débarquées en Egypte. De toute façon, elles étaient acheminées, le plus souvent à dos de chameaux, jusqu'à la Méditerranée, on les rembarquait sur des navires pour finalement les débarquer chez nous, dans les ports européens.

Parfois, elles étaient mises en bateau sur la Mer rouge ou même, quand il n'était pas permis de traverser l'Arabie, dans le golfe persique.

Golfe Persique et Mer Rouge

Pourquoi est-ce que les bateaux n’allaient pas de l’Inde à la France directement ? Parce que les mers ne se touchaient pas, enfin, la Mer Rouge et la Méditerranée ne se touchaient pas ; on a depuis construit un canal, une sorte de rivière plate qu’on a creusée et qui les relie toutes les deux. Tu peux le voir sur cette carte :

Avant ce canal, c’était un parcours incroyable; et tout cela pour de simples marchandises qui finissaient tantôt au fond d’une tasse de thé, tantôt dans une soupe épicée.

Tu vas dire : pourquoi est-ce qu’on faisait tout ça ? On pouvait s’en passer de la soie ou de la porcelaine, et ne pas boire de thé ou manger d’épices ! Certes. Mais… La suite vous intéresse ? Ce sera dans votre abonnement (cliquez ici) Abonnés, connectez-vous dans le menu.

Vous aimerez aussi

La chanson de Roland : Partie 2

L’invention de la mongolfière

La chanson de Roland : Partie 1

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

  1. Très bonne idée pour les épices, mes enfants ont beaucoup aimé aussi !

    Ma fille a regardé avec attention le chemin parcouru par les marchands. Et a constaté, avec le globe en mains, que le trajet imaginé par Christophe Colomb n’était pas du tout plus rapide et facile, mais a apprécié le fait que cela a permis de découvrir d’autres territoires.

  2. L’histoire de Christophe Colomb, et celle des autres grands explorateurs remporte toujours beaucoup de succès à la maison : le chocolat mangé hier s’est transformé en véritable leçon d’histoirie, de géographie et d’économie !

  3. commentaire des enfant; Colomb est tres courageux,et perseverent, ils ont aime lorsqu’il a dit 3 jours…. et cela arriva.
    ils ne connaissaient absolument pas Christophe Colomb, ainsi ils ont appris qlq chose d’interressant et de nouveau.
    Merci de nous racconter toutes ces histoires.
    Salam , Mohammed.
    cordialement.
    Franciane

  4. Bonsoir Max,Christophe Colomb était un jeune homme vaillant, j’aimerais bien lui ressembler mais aujourd’hui il faudrait aller à l’autre bout de l’univers !!! Ilian 11ans

    1. C’est vrai. Mais tu sais, Ilian, il y a encore plein d’endroits mal connus sur Terre. Et plus encore, des endroits qui étaient fort connus il y a encore quelques décennies sont redevenus inconnus. L’exploration de la Terre ne finira jamais car elle change sans cesse. Tu as donc encore plein de choses à faire et découvrir sur cette bonne vieille Terre…

  5. Excellent, comme d’habitude. Une suggestion pour animer les textes : outre le globe terrestre (il est là pour chaque histoire du soir), j’ai préparé de la cannelle, de la noix de muscade etc à côté de la tablette. Ça leur a beaucoup plu !
    Merci pour ces textes magnifiques. J’ai particulièrement apprécié le passage sur les connaissances géographiques de l’époque : non, les gens ne pensaient pas spécialement que la terre était plate.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"62516":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"62516":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Abonner ma famille
>