Crécy, Azincourt et Calais racontés aux enfants, suite

Traité de Brétigny
Voici qu’Edouard, le roi anglais, est devant la ville de Calais et l’entoure de son armée

La prise de Calais ne se révèle pas aussi facile qu’Edouard III avait pensé et le siège dure 11 mois. Il y a peu de batailles ; à chaque attaque, beaucoup de soldats anglais meurent car la ville est bien fortifiée et défendue.

En mer, le roi anglais fait placer 25 bateaux qui font le blocus de Calais, ils empêchent toute sortie des bateaux français. Pourtant, des navires génois, au service de la France, ainsi que des navires normands, réussissent à forcer le blocus pour ravitailler Calais et ses assiégés. Ils sont fêtés par les habitants qui avaient peur de mourir de faim.

Alors, Édouard lance 120 navires en mer dont 80 constamment en patrouille, puis décide de bloquer l’entrée du chenal avec des obstacles, par exemple il fait couler des bateaux. Il fait aussi construire une tour en bois puissamment armée et à partir de juin, en cette année 1347, il est impossible pour les Français de ravitailler Calais.

En désespoir de cause, … La suite vous intéresse ? Ce sera dans votre abonnement (cliquez ici).   Abonnés, connectez-vous dans le menu.

http://www.herodote.net/25_octobre_1415-evenement-14151025.php

(7) comments

Add Your Reply
>
error: Contenu protégé par la loi