De l’intérêt des contes pour enfant

De l’intérêt des contes pour enfant

Les contes pour enfant sont-ils bons ou néfastes ?

Les contes pour enfant existent depuis très longtemps

Ce genre de récit mêle souvent avec bonheur la réalité et un monde imaginaire. Les contes pour enfants sont parfois d'origine antique.

Retrouvez toutes les belles histoires de ce site ici.

Néanmoins, y a-t-il des limites à ces lectures ?

Les contes pour enfants sont universels, appréciés par tous les âges et dans tous les peuples. Quel enfant n’a pas les yeux qui brillent lorsqu’il entend la phrase fatidique : « Il était une fois, dans un pays lointain… » ? Parmi les plus célèbres des contes pour enfants se trouvent les « Contes des Mille et une nuits », ou les fameux « Contes » de Charles Perrault, sans oublier Andersen, Grimm ou ma Mère l’Oye. Qui n’a jamais entendu les contes de la Belle au bois dormant, de Blanche-Neige ou de la petite fille aux allumettes ?

Niveau de lecture

Le premier niveau de lecture du conte pour enfant est celui de l’histoire, de la narration. Une princesse, un bandit, un enfant, une fée ou un magicien sont des personnages récurrents dans les contes pour enfants. Le début est souvent idyllique, puis survient un élément perturbateur. Suite à cela, les aventures se suivent et ne se ressemblent pas, les rebondissements se succèdent jusqu’au dénouement, souvent heureux. On connaît la formule finale de bien des contes pour enfants : « Ils se marièrent, furent heureux et eurent beaucoup d’enfants ».De l’intérêt des contes pour enfant

Dans le principe de raconter une histoire, donc, aucun problème;: c'est sain. L'enfant en a besoin. D'ailleurs, la lecture est bonne pour les enfants.

Le déroulé non plus ne pose pas de problème en général.

En revanche, c'est dans le fond que peuvent se situer des éléments hétérogènes à la belle ambiance créée par une histoire contée.

On surveillera en particulier les histoires troublantes qui, souvent, disent des choses cachées. On peut par exemple s'interroger sur "le Petit Chaperon rouge", une enfant habillée volontairement de rouge et envoyée dans une forêt dont on sait qu'elle est habitée de loups !

Le second niveau de lecture dans les contes pour enfant

Car c'est au-delà de l’histoire vient le second niveau de lecture du conte pour enfant.

Très souvent, pour ne pas dire toujours, les contes pour enfants sont porteurs de significations cachées qui les font accéder à une dimension quasi mythologique.

Ou presque freudienne, psychologique ou même psychiatrique. Attention à ces histoires-là, plus redoutables encore quand elles sont de création récente !

Dans le flou, mieux vaut privilégier des vies de saints que s'embarquer dans des histoires douteuses. En cas de doute, s'abstenir !

Cela dit, la plupart du temps, le fond est sain.

Derrière le combat du chevalier contre le dragon se cache, par exemple, le combat que chacun de nous mène contre le mal, dans notre cœur ou dans le monde. La recherche de la princesse idéale symbolise la quête de l’âme sœur. Le second degré est omniprésent dans le conte pour enfant, qui en fait un récit aussi apprécié par les adultes.

>
error: Contenu protégé par la loi