Deux larmes conte pour enfants

Deux larmes. Il était une fois une petite fille douce et jolie, appelée Aline. Sa maman et son papa l’aimaient passionnément. Elle avait beaucoup de joie, une joie que sa maman lui avait donnée, et jamais elle ne voyait les choses en noir. Elle n’était jamais triste, jamais en colère non plus.

Ses parents l’emmenaient souvent au bord de la mer. Hélas, sa maman tomba malade. Sa santé diminua de jour en jour. Finalement, une nuit, on appela Aline car sa maman était mourante. Son père était là ainsi que la gouvernante, une bonne dame qui aidait dans la maison. Aline trouva que sa maman était très pâle. La fillette lui toucha la main. Elle était un peu froide. Sa maman ouvrit les yeux et lui sourit, tout plein d’amour dans les yeux.

— Ma petite chérie, tu es là. Maman ne va pas bien du tout, tu sais. Peut-être que cette nuit, j’irai au ciel.

— Pourquoi, maman ? demanda Aline qui ne comprenait pas très bien, et dont les yeux se remplissaient de larmes.

Sa maman lui répondit :

— Je serai toujours là, près de toi. Je veillerai sur toi et papa.

Elle ferma les yeux un instant, puis elle dit :

— Je voudrais te demander quelque chose : un jour, papa va se remarier…

Le papa d’Aline s’approcha en disant :

— Chérie…

Mais la maman leva faiblement la main et poursuivit :

— C’est très important… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

 

Une autre version de cette histoire existe sur roman-livre, ici.

(typologie google / où il est question pour la première fois de deux larmes qui deviennent des perles, histoire souvent reprise sur le net et dans la littérature. Bien des personnages de l'Histoire ont eu l'occasion de laisser couler bien davantage que deux larmes, y compris des aveugles. Il était une fois une petite fille douce et jolie, appelée Aline. Sa maman et son papa l’aimaient passionnément. Un jour, de ses yeux coulèrent deux larmes)

(6) comments

Add Your Reply
>
error: Contenu protégé par la loi