Les Guerres Médiques racontées aux enfants, Partie I

As-tu déjà entendu parler des guerres médiques ? Jamais ? Eh bien ! on appelle guerres médiques les guerres qui ont opposé deux grands peuples de l’Antiquité : les Grecs et Perses. Mais alors pourquoi ce nom de médiques ? On devrait appeler ça les guerres persiques ? Tout simplement parce que les Mèdes étaient l'ancien grand peuple de Perse.

athenes03 Les Guerres médiques racontées aux enfants

Guerriers perses

Tu connais sûrement déjà un peu les Grecs. C’était un peuple fier et intelligent, une très grande civilisation. Si les Perses avaient réussi à détruire la Grèce, notre monde d’aujourd’hui serait très différent.

Notre culture, notre art, notre langue, notre façon de penser, tout cela nous vient en grande partie des Grecs de l’Antiquité. Il y a plein de bâtiments qui sont inspirés du monde grec; même en Amérique ! par exemple la maison du président américain, la Maison blanche, elle a la forme d'un palais grec.

Regarde ces images:

Le Parthénon

L'Eglise de la Madeleine à Paris

La Maison carrée à Nîmes

Le Théâtre de l'Odéon à Paris

Cariatides

Lorsqu'un temple s'effondre (le plus souvent parce que le sol bouge avec les siècles)

La Maison blanche à Washington (Etats-Unis)

Les Perses étaient un peuple très puissant. Quoique moins raffinés, plus pauvres, ils étaient d'une brillante culture. Ce sont les inventeurs du jeu d'échec, le jeu le plus compliqué du monde, et en même temps très simple.

Le jeu d'échecs

Mais revenons à l'empire perse. Il s’étendait sur plus de 7 millions de km² ! Le peuple perse était très nombreux, peut-être vingt millions d'habitants, alors que la Grèce ne comptait qu’à peine un million d'habitants sur un petit territoire de 103 000 km², c’est-à-dire 70 fois plus petit que l’empire perse.

Darius était devenu roi des Perses en 522 avant Jésus Christ.

Depuis 30 ans qu’il était roi, Darius n’avait jamais vu des ennemis lui résister.

battle10 Les Guerres médiques

Voilà pourquoi il eut l’idée d’envahir les îles grecques. C’était comme un véritable ouragan que rien ne peut arrêter.

La panique commençait à envahir le peuple grec :

darius— Comment se battre contre cette terrible armée ?
—  Nous ne sommes pas prêts… !
— Emmené par le roi Darius, ils sont invincibles, aucun ennemi ne leur résiste !
— Malheur pour nous ! Comment tout cela va finir ?

Hélas, ce que beaucoup de gens craignaient finit par arriver… Un jour de l’an 492 av. J-C, le roi Darius déclara à son peuple :

— Nous allons attaquer la Grèce en passant par le nord et le pays des Thraces ! notre pays en sera encore plus vaste, plus puissant. Et cela servira de leçon à ceux qui ont aidé les cités grecques d’Asie à se révolter contre nous.
— Vive notre roi ! vive Darius ! acclama le peuple. Vengeance !

Oui, le géant perse allait se jeter sur le nain grec ! Sûrement, il allait n’en faire qu’une bouchée. C’est certain, les Grecs allaient être écrasés, détruits.

Trieres-Guerres-mediques Les Guerres médiques

Trières: navires grecs légers avec rameurs et soldats sur le pont supérieur

Mais les choses ne se passèrent pas comme l’avait prévu Darius. Voilà quel était son plan.

— Nous allons attaquer la Grèce. Donnez à l’armée l’ordre de marche, par les montagnes. Amiral, comment avance la construction de nos bateaux ?
— La flotte sera bientôt prête, ô roi. Les premiers navires sont déjà en route.
— Bien. Nous aurons besoin de ces bateaux pour attaquer la Grèce par la mer et pour apporter de la nourriture à nos soldats.

batalladeplatea

C’est alors que l’inattendu se produisit. Une formidable… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

>
error: Contenu protégé par la loi