L'Histoire du Soir vous donne la possibilité de recevoir une histoire, le soir, sur votre téléphone, automatiquement.

Recevez ces belles histoires simplement en vous abonnant.

Si vous souhaitez faire un signalement de problème technique, c'est ici.

Si vous souhaite contacter l'auteur, c'est ici.

Comment ça marche ? vos questions:

1/ "Bonjour, quelle est la fréquence d'envoi ?"

Après avoir effectué un sondage de vos opinions, la fréquence d'envois est tous les jours la première semaine et tous les 3 jours ensuite (pour ne pas être submergé !).

1 bis / je veux suspendre les envois

Votre enfant part chez grand-père ou c'est vous qui partez en voyage d’affaire ? Ou tout simplement vous êtes submergé ? Suspendez les envois pour la durée que vous voulez en cliquant en bas de message sur "suspendre les envois" puis:

2/ J'ai du mal à me connecter, que dois-je faire ?

Si vous n'êtes pas abonné, c'est normal.

Si vous avez fait 5 tentatives avec le mauvais mot de passe, votre compte sera bloqué pendant 30mn. Attention à ne pas faire 5 tentatives si vous ne savez plus le mot de passe. Redemandez un mot de passe plutôt.

Attention: vous ne pouvez connecter que 10 appareils pour votre compte.

Si vous êtes définitivement bloqué, écrivez-nous, on se chargera de vous débloquer.

Pour un téléphone ou une tablette, pour vous connectez en arrivant sur le site, vous cliquerez sur cette icône en haut à droite (petits traits superposés) puis sur "SE CONNECTER":

Si vous ne voyez pas cette icône, c'est que vous êtes sur la version "bureau".
Cliquez en bas de page sur "Passer à la version mobile", comme ceci:

Puis, cliquez sur login :

Tapez vos identifiants.

Si vous tentez de vous connecter trop souvent en 1mn, vous risquez d'être banni. Ne faites pas plus de 5 tentatives en 1 minute.
Voyez la FAQ.
Vous pouvez vous connecter avec plusieurs appareils, jusqu'à 10.

3/ Je voudrais changer d'e-mail.

Pas de problème: vous pourrez changer votre email aisément car à la fin de chaque message, vous avez un lien qui indique "modifier vos coordonnées".

https://youtu.be/Ek-pA8nFQ-Q

Enregistrez bien mon adresse mail comme acceptable sinon certains messages pourraient ne pas arriver: clic droit sur l'en-tête de ce message puis "ajouter au carnet d'adresse".

4/ "je pense à m'abonner, enfin des vraies histoires !! dures à trouver, c'est vrai à la biblio, J'ai plusieurs questions est ce que les histoires sont longues ?"

La longueur est prévue pour l'enfant. En moyenne c'est 10mn (mais l'histoire d'Attila est plus longue, 20mn).
La bonne moyenne est 10mn. Il faut souvent quelques instants à l'enfant pour se mettre à l'écoute.

5/ Y a-t-il différents thèmes dans vos histoires ?

Bien sûr ! C'est la richesse de la vie et de l'Histoire qui nous intéresse, il y a plein de choses différentes, de situations, de caractères, les histoires inventées elles-mêmes sont très diverses. Cependant, j'ai créé des suites pour certains personnages que l'enfant aimera retrouver. La diversité des décors, des situations, des pays, la mer, la montagne, le désert, l'arctique, la forêt, tout y passe !

6/ Peut-on choisir les histoires envoyées ?

Les histoires vous sont envoyées, c'est moi qui ai déterminé le choix en faisant une sélection. Le système d'envoi ne permet pas de choisir mais il me semble que c'est bien ainsi car vous aurez un panel d'histoires, pour certaines inconnues. C'est le choix d'ensemble de ces thèmes et de ces textes qui fait la valeur de cet abonnement. Le choix de personnages oubliés, en particulier.

7/ A-t-on accès aux archives (= histoire déjà parues), une fois que l’on est abonné?

Oui, il existe des archives accessibles dans le menu du site.

8/ Peut-on abonner plusieurs enfant pour 6€, ou bien un seul? Lorsqu’on a six enfants, difficile de payer... 36€ par mois.

Oui, un abonnement vaut pour autant d'enfants que vous avez à la maison. Pour des cousins, en revanche, il sera demandé un autre abonnement, sauf s'ils sont chez vous ou vous chez eux.

9/ Je n'ai reçu aucun message.

Attention! > Le premier message après vous être abonné vous est adressé sur votre adresse Paypal (qui n'est pas forcément la vôtre, ça peut être celle de votre conjoint).

Ouvrez-le dans la boîte mail correspondante.

Pour les autres messages, ils vous sont adressés sur le mail que vous indiquez ensuite, APRÈS le paiement. Si vous ne les voyez pas, c'est que vous n'avez pas ajouté notre adresse dans votre carnet d'adresse et que nos messages sont partis en spams. Les récupérer dans la catégorie "spam".

10/ Je n'ai pas reçu tous les messages

Comme indiqué dans le premier message, il importe de marquer notre adresse dans votre carnet d'adresse. Pour ce faire, clic droit sur l'en-tête de l'un de nos messages puis "ajouter au carnet d'adresse" (ou l'équivalent. Ci-dessous, Thunderbird fait passer par le menu).

Marquer adresse acceptable

11/ Je vous ai écrit mais je n'ai pas eu de réponse.

Nous répondons à tous les messages, sans quoi cela signifie que nous ne les avons jamais reçus. Ne pas hésiter en ce cas à réessayer. Naturellement, nous ne répondons pas aux messages qui ne réclament pas de réponse ou dont la réponse a déjà été apportée dans un message précédent, ou se trouve en évidence sur le site, par exemple dans le menu ou dans cette FAQ  (ce qui est extrêmement fréquent).

12/ J’ai beaucoup aimé ce rendez vous régulier. Néanmoins, je n’ai pas lu toutes les histoires, pensant que j’avais une bibliothèque de belles histoires à ma disposition quand je le souhaitais, juste en me connectant . Ma question est la suivante vous me dites que c’est fini ! Je ne vais donc plus avoir accès aux histoires pour les lire ou les relire ??

Si, bien sûr, vous avez un accès à vie aux histoires. Retrouvez-les dans le livre version papier !

13/ J'ai bien tout reçu mais j'ai perdu des messages / je n'ai pas le temps de tout relire : pouvez-vous tout me renvoyer depuis le début ?

Nous vous demandons de vous réabonner pour redémarrer l'abonnement au début. Car, non seulement l'abonnement ne coûte pas cher mais en plus cela aide d'autres familles. Merci de votre compréhension.

Pour m'abonner, je clique ici

14/ Impossible de se connecter / Comment réinitialiser mon mot de passe.

Auriez-vous mal tapé votre mot de passe ? Copiez-collez le mot de passe plutôt que de le taper.

Si ça ne marche pas, vous n'avez juste qu'à cliquer sur "lost password" ou "mot de passe perdu". Indiquez un nouveau mot de passe. Vous serez invité à en choisir un nouveau, vous pouvez remettre le même que celui que vous avez.

Vidéo explicative

https://youtu.be/il1HHyW21bg

Vous avez un moyen de vous faciliter la vie: Dashlane. Il vous connecte automatiquement à tous vos sites internet.

15 bis / "Le lien de réinitialisation n'est pas un lien valide"

Revoyez les points 1 et suivants.

16/ J'ai un problème pour commenter, je n'arrive pas à commenter

Il a été dit que mon commentaire avait ét bloqué ou je n'arrive pas à commenter. Je me rends ici.

17/ Si vous permettez : y a-t-il une version Epub ou PDF téléchargeable des histoires, pour permettre la lecture sur liseuse numérique ?

Oui, avec l'extension "Pocket", vous pouvez transférer n'importe quel texte sur votre liseuse.

L'histoire est synchronisée sur notre liseuse (Gilles).

18/ Pourquoi devons-nous payer ?

Un papa m'écrit:

"Je vous avouerais de plus que, même si je comprends que tout travail mérite salaire et que le vôtre est d'une qualité certaine, je n'ai encore une fois pas apprécié la démarche commerciale qui sous-tend l'abonnement à l'histoire du soir et qui fait qu'appâté par un petit chapitre on vous tente et vous pousse vers l'abonnement sous peine d'être privé de la suite de l'histoire, comme une vulgaire boite commerciale à la pointe du marketing le fait (cela me fait penser aux versions démos de microsoft et consorts qui vous prive de certaines fonctionnalités du programme à vendre et pire vous fait prendre des habitudes avec son logiciel et vous demande de passer à la caisse en bloquant le fonctionnement alors que vous commencez à le maîtriser. Si je peux comprendre ce genre de traquenard qui colle bien aux us et coutumes de ce monde où tout est marchandises et affaire d'argent, je me fais une autre idée de votre engagement et je trouve personnellement que cette pratique sur laquelle vous vous alignez, ne cadre pas avec toutes les belles valeurs qui semblent vous animer. Pour le dire tout de go et de façon un peu brutale (pardonnez-moi mais je vous le dit comme je le ressens), un chapitre et puis on coupe la corne d'abondance, c'est un peu petit et mal vécu, qui plus est quand on est déjà abonné au coaching. Maintenant je ne demande pas la charité et si j'en avais les moyens j'aurais tout de même souscrit à l'histoire du soir. Je me permets juste ce modeste conseil, évitez tant que faire se peut ce genre de procédé, vous valez mieux que cela j'en suis convaincu. "

Max lui répond:

Bonjour XX, vous n'avez pas réagi à cette objection que je vous ai déjà faite, selon laquelle le boulanger lui aussi vous présente des échantillons en sa vitrine, que vous ne pouvez acquérir qu'en payant.

Vous savez, il y a un vrai fond communard en république français qu'il s'agit d'ensevelir. Il est à l'origine de bien des problèmes que vous regrettez par ailleurs.

"Si je peux comprendre ce genre de traquenard qui colle bien aux us et coutumes de ce monde où tout est marchandises et affaire d'argent"

Au contraire, il est loin d'être suffisamment une affaire d'argent dû et réglé, il est la proie d'une administration et d'un bureaucratisme aux mains de banquiers, ce qui est tout sauf l'échange nécessaire et utile de la création et de la vente. Toute la civilisation dépendent du commerce, voyez-vous, et non de la gratuité que vous réclamez.

A notre tour, puisque vous vous le permettez, nous vous adressons ce conseil afin de vous aider, autant que faire se peut, à chasser l'esprit du "dû" et du gratuit, qui sont deux piliers de l'édifice de la domestication et du servage moderne. Renoncez absolument à ce genre d'état d'esprit, c'est lui qui a fondé la décadence moderne, c'est l'esprit des "lumières" artificielles et des intellectuels de centre-ville vivant de rentes et sur le dos du bon peuple laborieux.

"vous valez mieux que cela j'en suis convaincu."

Soyez convaincu du contraire.

Cela nous fait penser à un juge qui avait en charge notre faillite. Cet individu me demandait "et à part l'artisanat, que faites-vous dans la vie ?" Je lui répondais que j'étais écrivain. Il eut aussitôt cette même réaction: "Voilà qui est plus intéressant !" Je lui répondais que c'était, malgré sa mentalité mettant au-dessus des spéculations abstraites, l'artisan qui le payait, et non l'écrivain, et que s'il avait tant d'admiration pour l'écrivain, il pouvait tout aussi bien renoncer à son salaire énorme qui écrasait l'artisan: c'eut été justice et justice logique. Mais je pariais qu'il n'en ferait rien et toucherait sur le dos de l'artisan en pensant flatter l'écrivain.

Il n'y a d'écrivain que parce qu'il y a un travail rémunéré et le livre se vend, il ne se distribue pas gratuitement, ou alors on est en Union soviétique et en ce cas, il n'y a pas d'écrivain, il n'y a que des laquais de la pensée officielle, payés en tant que tels.

Le livre se vend.

Il a suffoqué de rage et menacé de me poursuivre, ce à quoi j'ai répondu que ses menaces n'avaient aucun effet sur un homme libre, surtout venant d'un fonctionnaire.

Là, je crois qu'il a presque fait une crise cardiaque, il n'a pas réussi à parler.

19/ Le message de démarrage de l'abonnement:

Rendez-vous ici

Visiter un peu

Voici des histoires...