Jean Bart corsaire du roi raconté aux enfants

Paton,_Battle_of_Barfleur
Dunkerque gravure Jean Bart, corsaire du roi

Dunkerque au temps de Jean Bart

 

Bataille des 4 jours Jean Bart, corsaire du roi

Bataille anglo-hollandaise (cliquer sur les images pour agrandir)

L’extraordinaire vie de Jean Bart commence d’une drôle de façon. Il est né en 1650, c’est-à-dire il y a presque 400 ans, à Dunkerque, une ville au Nord appelée Dunkerque. Il nait donc Français. Pourtant, il change plusieurs fois de pays sans quitter sa ville. Comment fait-il ? Rien. C’est que les guerres font que des pays prennent la ville à tour de rôle. Il devient donc à 2 ans Espagnol, à nouveau Français puis Anglais avant de redevenir Français vers l’âge de 8 ans ! Il appartient à une famille de marins : son père, son grand-père, son oncle, et son parrain sont tous corsaires ! Les corsaires sont des marins qui reçoivent mission du roi pour attaquer les bateaux ennemis qui attaquent les bateaux français ou transportent de l’or, des épices, toutes sortes de marchandises.

À douze ans, Jean devient mousse sur un brigantin, c’est-à-dire un petit navire, et il commence son apprentissage de marin. À bord d’un navire, le mousse est le moins important des membres de l’équipage, il doit obéir à tout le monde. La vie est parfois dure pour les petits mousses. Ils frottent le pont du navire, portent du matériel, préparent parfois les armes, aident à la cuisine, font de la couture ou des petites réparations.

Cette vie sans gloire ne lui plaît pas. A seize ans, il s’engage comme marin sur un vaisseau hollandais, allié de la France. Six jours plus tard, il connaît le baptême du feu, c'est-à-dire sa première bataille, dans un combat contre les Anglais. Il est impressionné par les combats, les coups de feu et les coups de canon ; mais il faut reconnaître qu’il aime ça ! Quand la France et la Hollande redeviennent ennemies, en 1672, Jean Bart revient à Dunkerque.

Marine royale française Jean Bart, corsaire du roi

Tableau de la Marine royale

Il embarque alors sur un navire corsaire comme simple matelot. Mais il reçoit un courrier :

La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 
>
error: Contenu protégé par la loi