Jeanne d’Arc victorieuse jusqu’au bûcher

piquiers lanciers

Jeanne d'Arc a obtenu une grande victoire en libérant Orléans. Elle poursuit sa mission.

Après la libération d’Orléans, les armées françaises sont rejointes par des renforts, menés par le duc d'Alençon. Les combattants se lancent à la poursuite des anglais, pour libérer toute la vallée de la Loire.

La première bataille après Orléans se déroule à Jargeau. Les capitaines français hésitent face à la présence possible de nombreux Anglais réfugiés à cet endroit. L'armée royale se met en route vers la petite cité, dans l'idée de s'arrêter pour la nuit aux portes de la ville. Cependant, l'armée anglaise vient à la rencontre des troupes françaises. Ce que voyant, Jeanne, prenant son étendard, va à l'attaque, exhortant les soldats qu'ils aient bon courage et ils font tant, cette nuit-là, que les soldats du roi gagnent la bataille. Le lendemain 12 juin, la bataille s'engage de nouveau, et Jeanne d'Arc insuffle la volonté de Dieu aux troupes françaises, leur assurant la victoire : « Agissez et Dieu agira ».

ob_799ff9_battle-of-crecy-froissart-jpg Jeanne d’Arc, victorieuse jusqu'au bûcher

Peu après le début de la bataille, Jeanne d'Arc monte aux remparts en brandissant son étendard. Cependant, une pierre vient la frapper à la tête et provoque sa chute mais, portée par sa détermination, elle se relève et exhorte encore ses compagnons. En plein combat, le comte de Suffolk demande à être entendu afin d'obtenir une trêve, mais l'heure des demandes est trop tardive et dans un irrésistible élan, les Français s'emparent de Jargeau puis se lancent à la poursuite des Anglais. Alors que le comte de Suffolk est fait prisonnier, ses troupes se replient en désordre sur Beaugency. Cette dernière place tombera quelques jours après, de même que Meung-sur-Loire, une autre place-forte. A Beaugency, John Talbot dirigeait la défense anglaise. La place forte était à l'intérieur des murs de la ville. Cette place existe toujours et forme une imposante citadelle rectangulaire. Pendant le premier jour de la bataille, les Anglais abandonnèrent la ville et se réfugièrent dans le château. Les Français bombardèrent le château avec leur artillerie.… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

(1) comment

Add Your Reply
>
error: Contenu protégé par la loi