Jorinde et Joringel

Il y avait une fois, dans un sombre château, au cœur d'une forêt épaisse, une magicienne qui vivait seule. La solitude, quand on ne fait rien, peut être source de bien des tourments, à commencer par l'ennui. Puis de vilaines pensées vous tournent dans la tête. C'est ce qui se passa chez cette pauvre femme.

Durant la journée, elle se transformait en chouette, mais le soir elle reprenait sa forme humaine. La légende disait que quiconque étant garçon, approchait du château à moins de cent pas, était transformé en statue ! Le malheureux à qui ce châtiment arrivait ne pouvait plus bouger tant que la magicienne ne l'avait pas délivré au moyen d'une de ses formules magiques. La délivrance ne tardait généralement pas et le garçon pouvait s'en aller, quitte pour une frayeur.

Par contre, si c’était une jeune fille qui venait trop près du château, la vieille femme la métamorphosait en oiseau, puis l'enfermait dans une corbeille. Il en était venu de ces jeunes filles au point que l'affreuse sorcière avait sept mille corbeilles de cette sorte dans son château.

Dans le village voisin, vivait Jorinde. Elle était fiancée à Joringel, un vaillant jeune homme.

Un soir d’automne, ils allèrent se promener dans la forêt pour … La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

(3) comments

Add Your Reply
>
error: Contenu protégé par la loi