La Guerre de Crimée et Florence Nightingale racontées aux enfants

florence hospital

Voici une guerre moderne un peu spéciale. Toutes les guerres sont affreuses, et toutes les guerres sont des erreurs ; c’est entendu. Mais celle-ci tient une place particulière dans l’histoire des guerres qui s’expliquent mal.

Elle a lieu en Crimée, une partie de l’Ukraine actuelle, qui a été une possession turque jusqu’au XVIIIème siècle et que les Russes ont annexée.

La Crimée est une péninsule située au sud de l'Ukraine Guerre de Crimée http://lhistoiredusoir.com

La Crimée est une péninsule située au sud de l'Ukraine

l'Ukraine, carte

L'Ukraine, à l'ouest de l'Europe

C’était au temps où l’on parlait beaucoup de la « question d’Orient », c’est-à-dire le sort des pays qui se trouvaient entre les influences turque, russe et européenne. La Turquie était en pleine décadence, mais elle dominait encore plusieurs pays d’Europe, dans lesquelles les chrétiens subissaient un régime arbitraire et cruel. Parmi eux, les Grecs avaient réussi à obtenir leur indépendance, en 1830, après une lutte farouche.

La Russie voulait protéger les chrétiens orthodoxes des Balkans. Elle voulait aussi contrôler deux passages vers la mer, les détroits du Bosphore et des Dardanelles (ci-dessous), ceci afin de pouvoir faire passer sa flotte de guerre en Méditerranée puis dans l’Atlantique, en cas de besoin.

Les détroits des Dardanelles et d'Istanbul (Bosphore) Guerre de Crimée http://lhistoiredusoir.com

Les détroits des Dardanelles et d'Istanbul (Bosphore)

Les Anglais voulaient… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu.

(3) comments

Add Your Reply
>
error: Contenu protégé par la loi