Le célèbre corsaire Jean Bart raconté aux enfants

Paton,_Battle_of_Barfleur
Dunkerque gravure Jean Bart raconté aux enfants

Dunkerque au temps de Jean Bart

L’extraordinaire vie de Jean Bart commence d’une curieuse façon. Il est né en 1650 à Dunkerque, et donc français. A deux ans, les hasards de la guerre font qu’il devient espagnol. Oui, la ville appartient désormais aux Espagnols. À huit ans, le jour de la victoire remportée par le général français Turenne, il redevient français à midi, mais le soir, parce que Louis XIV, roi de France, s’est engagé à remettre Dunkerque à l’Angleterre, Jean Bart devient anglais. Quatre ans plus tard, le roi anglais doit revendre la ville à Louis XIV et Jean Bart redevient français ! Il a changé plusieurs fois de pays sans quitter sa ville. Voilà quel type d’aléas on pouvait vivre en ce temps-là.

Jean est d'une famille de corsaires, c'est-à-dire de marins libres travaillant pour leur roi et payés pour ça. Un corsaire, ce n'est pas un pirate puisque le pirate travaille pour lui-même, mais il a la liberté du pirate et parfois les manières, puisque seuls les soldats sont obligés d'obéir à une certaine discipline. Un corsaire peut faire ce qu'il veut ou presque, pour obtenir le résultat que le roi lui a demandé.

À douze ans, Jean est mousse sur un brigantin, c’est-à-dire un petit navire, et il commence son apprentissage de marin. À bord d’un navire, le mousse est le moins important des membres de l’équipage, il doit obéir à tout le monde. La vie est dure.

— Va nettoyer le pont, toi ! lui dit un contremaître. Ensuite, va aider le maître-cuistot à éplucher les patates. Allons, dépêche-toi, crevette !
— Est-ce à moi que vous parlez ainsi, matelot ?
— Et pourquoi pas ?
— Un peu de politesse ne me fera pas de mal, ni à vous !
— Oh ! en voilà un qui parle haut, pour un moussaillon.
— Je le peux, j'ai de qui tenir !
— Et de qui tiens-tu ?
— Mon père était corsaire.
— Fort bien. Et que faisait ton grand-père ?
— Il était corsaire.
— Et que fait ton oncle, en ce cas ?
— Il est corsaire.
— Ah oui ? Alors, dis-moi donc ce que fait ton parrain !
— Il est corsaire, lui aussi !
Voilà qui cloue le bec à son vis-à-vis.

Il n'a pas le goût de faire des corvées toute sa vie. Cette existence sans gloire le dégoûte et, en 1666, il passe en Hollande, alors alliée de la France. Six jours après avoir changé d'armée, en août, il connaît le baptême du feu, c'est-à-dire la première bataille, dans un combat contre les escadres anglaises.

Bataille des 4 jours Le célèbre corsaire Jean Bart raconté aux enfants

Bataille anglo-hollandaise (cliquer sur les images pour agrandir)

Au moment de la déclaration de guerre de la France à la Hollande, le 6 avril 1672, Jean Bart revient à Dunkerque.

Il embarque alors sur un… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

(1) comment

Add Your Reply
>
error: Contenu protégé par la loi