Le chevalier du Guesclin raconté aux enfants

du-guesclin

L'Aigle de Broceliande: le chevalier du Guesclin. Roi de Grenade et Connétable de France

Avant d'être l'un des deux plus célèbres chevaliers de France, avec Bayard, du Guesclin fut un jeune homme un peu spécial. On se demande qui était ce garçon qui devint l'un des plus célèbres héros de France. D'abord, il était tout sauf sage. Il n'était pas beau non plus, mais alors, pas du tout ! Mais il était solide ! Il avait les jambes courtes, un torse puissant, les épaules incroyablement larges, et les bras interminables et musclés. Regardons les images qu'on a encore de lui: il a une grosse tête ronde et ingrate, la peau noire comme celle d'un sanglier. Les gens disent qu'il est l'enfant le plus laid de la région. C’est un jeune homme et pourtant ce visage lui donne l’air d’un homme mûr.

Ce qui le rend triste et parfois colérique, c'est que ses parents ne l'aiment pas. Il est moins bien traité que ses frères et sœurs, il est plus souvent puni. Un jour, alors que son père est absent, il explose de colère et bouscule ses frères pour prendre sa place d'aîné sur le banc. Sa mère s'apprête à le punir quand il renverse la lourde table mais une femme qui est là, une juive convertie un peu voyante, prend la parole:
— Ne le punissez pas !
— Et pourquoi donc ?
— Ce garçon, je vous le dis, sera un jour célèbre car il se couvrira de gloire.
— Êtes-vous sûre ?
— Je vous le prédis !

À partir de ce moment, Bertrand est traité différemment, avec les égards dus à son rang.

Il aime se battre avec ses amis d'enfance, des petits paysans. C’est pour cette raison qu’une fois de plus, son père l’a enfermé. Il est … La suite vous intéresse ? Ce sera dans votre abonnement (cliquez ici).   Abonnés, connectez-vous dans le menu.

(1) comment

Add Your Reply
>
error: Contenu protégé par la loi