Léonard de Vinci raconté aux enfants

Firenze-bynight

L’Italie a donné au monde d’immenses artistes, peintres, musiciens, sculpteurs… L’un des plus célèbres d’entre eux est Léonard de Vinci. Peut-être avez-vous déjà pu admirer au musée du Louvre sa « Joconde », cette dame au sourire mystérieux ?

La_gioconda Léonard de Vinci

La Joconde

Léonard de Vinci est l'une des grandes figures de la Renaissance, cette période d’idées foisonnantes, de développement des arts et des lettres.

Ce grand homme est né il y a fort longtemps, en 1452, dans un petit village italien, en Toscane, près de la cité florissante de Florence. Je ne sais pas si tu as eu l’occasion d’aller à Florence mais c’est une ville si belle que plusieurs auteurs, patatras ! se sont évanouis sur place, devant tant de beauté, tel Stendhal.

Les premières années de Léonard se passent donc dans la douceur toscane, à Vinci, son village. Il a cinq marraines et cinq parrains, tous habitant le village ! Avec les autres enfants, il apprend les rudiments de lecture, écriture et mathématiques. Il n’a pas une très bonne orthographe…

Vinci village Léonard de Vinci enfant

Vinci, le village du jeune Léonard

Son grand-père, Antonio da Vinci, l’encourageait souvent à observer attentivement la nature : « Ouvre l’œil, mon garçon ! Observe, regarde comme les choses de la nature sont belles et bien faites. Il n’y a rien là d’inutile, même si tu le penses. »

Sa grand-mère Lucia, céramiste (elle fait des objets en céramiques comme des coupes) et proche de Léonard, est la personne qui l'initia aux arts (c'est-à-dire qui lui montra).

Léonard s’amusait à dessiner sa famille, ses amis, les animaux, tout ce qu’il observait, avec un tel talent que son père décida de montrer ses œuvres à son ami, le grand peintre Andrea del Verrochio.

1024px-Andrea_del_Verrocchio,_Leonardo_da_Vinci_-_Baptism_of_Christ_-_Uffizi

Le baptême du Christ par Andrea del Verrocchio. On voit nettement que les peintres de l'époque s'inspiraient de modèles.

— Signor del Verrochio, voici les dessins de mon fils Léonard. Pensez-vous qu’il pourrait se consacrer à l’art du dessin ? Aurait-il quelque disposition dans ce domaine ?

the-doubting-thomas-1483 del Verrochio

Le doute de Saint Thomas. Del Verrochio

— Quelque disposition ! Mais mon ami, votre garçon me paraît très doué et j'en suis étonné ! Pour un enfant de cet âge, ses dessins sont assez remarquables.
— Oserais-je vous demander de le prendre dans votre atelier et de lui apprendre votre art ?
— S’il accepte de suivre la règle des apprentis, qui est difficile, et de ne jamais se plaindre, je l’accepterai.

ghirlandaio 005

Tableau de Ghirlandaio

Le jeune garçon en fut enchanté. C’est ainsi qu’à 17 ans, il entra comme élève dans cet atelier prestigieux, à Florence. C'est une grande chance pour lui. Ses compagnons d’apprentissage, de jeunes garçons comme lui,  deviendront aussi de grands peintres : Botticelli, Ghirlandaio, Le Pérugin.

La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

(1) comment

Add Your Reply
>
error: Contenu protégé par la loi