Les bienfaits de l’Histoire du Soir – Partie 1

Article invité de Chloé

Histoire du Soir. On entend souvent des adultes exprimer leur désarroi quant à la nouvelle génération avec des remarques telles que les fameuses "les jeunes de nos jours sont incapables de se concentrer plus de trente secondes" et "de mon temps, les enfants avaient de l'imagination, croyez-moi c'était autre chose que cette génération de légumes amorphes".

Nous aimons leur rappeler que cette nouvelle génération n'est que le fruit de la nôtre. Un fruit ne devient juteux que lorsque le sol est fertile et la lumière, suffisante. Si ces parents sont tant déçus par la relève, n'est-ce pas en partie qu'ils ont échoué à leur léguer tout ce qui leur a été offert à eux-mêmes dans les jeunes années ?

Et j'aime à penser que l'Histoire du Soir est un héritage perdu des plus précieux. Je me lance donc aujourd'hui dans une série de petits articles dédiés à vous, amis parents, pour vous rappeler la richesse que vous avez la possibilité, sinon le devoir, d'offrir à vos enfants.

Histoire du SoirRetrouvez toutes les belles histoires de ce site ici.

Partie 1 - Développer un lien avec l'enfant

L'un des premiers bienfaits de la traditionnelle Histoire du Soir, c'est avant tout de créer un moment que vous dédiez à votre ou vos enfants.

A une époque où l'écart générationnel est de plus en plus brutal, il est difficile d'avoir l'opportunité de développer un vrai lien avec son enfant. C'est une priorité à laquelle les plus jeunes seront particulièrement sensibles.

J'ai plus d'une fois entendu "J'ai trop de travail, et je suis fatigué le soir, je ne peux pas lui lire son histoire. De toute façon, je lui ai acheté pleins de bandes dessinées, donc il peut lire tout seul".

Ces parents-là passent peut-être à côté de leur rôle, et n'ont aucune idée de ce que l'Histoire du Soir peut apporter dans une vie de famille. Ils risquent de regretter de n'avoir pas eu suffisamment de moments partagés avec leurs enfants et, souvent, ils ont à souffrir d'une relative solitude dans leur vieillesse. Notons que 73% des personnes de plus de 70 ans n'ont que 3 conversations par an. Ils se plaindront aussi que leurs enfants ne les comprennent pas, qu'ils ne les ont pas éduqués "comme ça".

Les bienfaits de l'Histoire du Soir que vous devez connaître

L'enfant a besoin d'une présence, toujours avec une certaine mesure individuelle qu'il vous appartient de discerner. Certains auront besoin de se blottir dans vos bras et d'être envahis de votre amour quand vous leur lirez un conte pour enfant, et d'autres vous demanderont simplement de leur raconter une histoire pour dormir, avec un détachement plus prononcé. Mais gardez en tête qu'un simple conte pour s'endormir va vous donner de multiples rôles. Vous devenez tour à tour magicien œuvrant pour la Table Ronde, pilote au-dessus des océans, inventeur, bandit ou Pape en Avignon. Et au travers de chacun de ces rôles, le lien avec votre enfant se renforcera et se façonnera.

Il suffit de jouer celui ou celle que vous interprétez éphémèrement aux yeux de votre enfant. Vous pouvez être celui qui lui a raconté ses premiers contes et l'Histoire du monde, qui lui a apporté le Savoir, celui qui été présent quand il découvrait ces merveilles, qui le guidait dans une attentive bienveillance quand il lisait lui-même ses premiers mots... Ou vous pouvez être celui dont il se rappellera comme étant le parent qui lui demandait simplement d'aller se brosser les dents et se coucher comme un grand. C'est vous qui décidez de votre propre rôle à ses yeux.

(à suivre)

>
error: Contenu protégé par la loi