SoeursBronte

Les Sœurs Brontë, suite

2  comments

Les courageuses sœurs essayent encore de se faire connaître par l'écriture.

Les jeunes filles travaillent toujours en secret. Elles discutent inlassablement de leurs écrits en tournant, bras dessus, bras dessous, autour de la table de la salle à manger après que M. Brontë a ouvert la porte à 21 heures tapantes, lancé un rapide « Don't stay up late, Girls ! » (« Ne vous couchez pas tard, les filles ! »), puis remonté l'horloge au tournant des marches et gagné sa chambre, comme il le fait exactement tous les jours.

Emily Brontë Les Sœurs
Emily
charlotte Les Sœurs Brontë
Charlotte

En 1847, l’éditeur avait refusé le premier livre de Charlotte,

La suite vous intéresse ? Ce sera dans votre abonnement (cliquez ici) Abonnés, connectez-vous dans le menu.

Vous aimerez aussi

La chanson de Roland : Partie 2

L’invention de la mongolfière

La chanson de Roland : Partie 1

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

  1. L’histoire de ces soeurs est aussi ténébreuse que l’univers des Hauts de Hurlevent, roman qui m’a marqué par son univers noir. Bonne idée néanmoins de nous faire découvrir le destin extraordinaire de cette famille.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"62516":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"62516":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Abonner ma famille
>