Marco Polo Tableau Canaletto, vue de l'entrée de l'arsenal

Marco Polo et le Livre des Merveilles racontés aux enfants

3  comments

Dans un palais de Venise, il y a de cela fort longtemps, un petit garçon interrogeait sa maman :

— Maman, quand est-ce que Papa va revenir ? Raconte-moi encore les voyages qu’il fait.

Ce garçon, c'est Marco Polo. En français, on pourrait dire Marc Paul puisque la famille des Paul, de Venise, était bien connue à l'époque.

— L’an 1253 de Jésus-Christ, répond sa maman, sous le règne de Baudoin, empereur de Constantinople, deux gentilshommes de la très illustre famille des Polo…

— Ce sont papa et oncle Matteo, ça ? interrogea le garçon.

— Oui, Marco. Donc, deux gentilshommes s’embarquent sur un vaisseau chargé de marchandises. Et, ayant traversé la mer Méditerranée et le détroit du Bosphore par un vent favorable, avec le secours de Dieu, ils arrivent à Constantinople….

— Moi aussi, quand je serais grand, je partirai avec eux !

Voilà quelles histoires sa maman racontait à Marco. Hélas, il ne revit pas son père avant longtemps. Quand Niccolo Polo rentra enfin, Marco avait déjà 15 ans et sa mère était morte.

Portrait de l'empereur Kubilai khan

Il fallut quitter Constantinople à cause de la guerre. Niccolo et son frère Marco, riches marchands de Venise, s’installèrent sur les bords de la mer Noire, puis s’aventurèrent jusqu’en Chine. Là, l’empereur mongol Kubilai khan, petit fils du grand Gengis khan qui avait réuni toutes les tribus mongoles en un grand et puissant empire, leur fit savoir qu’il voulait rencontrer des gens d’Occident. Un ami de Kubilai khan leur dit :

— Seigneurs marchands, vous qui êtes de l’Europe lointaine, l’Ouest d’où viennent les lumières à ce que disent nos lamas, je vous dis que le Grand Empereur n'a jamais vu aucun Européen et qu'il a grand désir et volonté d'en voir. Si vous voulez venir avec moi jusqu'à lui, puisque vous êtes des hommes nobles et sages, il vous recevra très volontiers. Il aura le plus grand plaisir d'ouïr de votre bouche les nouvelles de vos pays, car il a grand désir d'apprendre du nouveau.

Kubilai_recevant_les_cadeaux_du_pape Marco Polo et le Livre des Merveilles
Kubilai recevant les cadeaux du pape

— Nous irons volontiers voir le Grand khan, répondirent les frères Polo.

Et c’est ainsi qu’ils furent présentés à… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

Vous aimerez aussi

La chanson de Roland : Partie 2

L’invention de la mongolfière

La chanson de Roland : Partie 1

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

  1. Seriez-vous un descendant de Marco Polo ? Ou de l’auteur du Livre des Merveilles ? Mh, mh… un peu, et même beaucoup, des deux !

    Passionnant !

  2. Quel voyage ! Quelle histoire ! Grâce à vous nous avons visité des pays lointains dans le confort de notre fauteuil. Cela donne envie de voyager.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"62516":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"62516":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Abonner ma famille
>