Napoléon Bonaparte raconté aux enfants, partie 2: le révolutionnaire conquérant

Mamelouks attaquant Napoléon

Victorieux en Italie, Bonaparte voit sa popularité grandir auprès des Français et le 25 décembre 1797, il est élu membre de l'Institut. En février 1798, le Directoire, gouvernement de l’époque, lui soumet un projet:

— Nous souhaitons envahir l'Angleterre. Vous nous direz ce que vous en pensez.

portraits_talleyrand_002 Napoléon Bonaparte, partie 2: le révolutionnaire

Talleyrand, diplomate, homme d'Etat, évêque

Bonaparte va au bord de la mer et inspecte les côtes françaises mais il recommande au gouvernement d’abandonner le projet. La Marine n'est plus aussi puissante qu'au temps des rois: les grands marins du roi ont été arrêtés et jetés en prison ou tués par la Révolution. Par ailleurs, le jeune général est influencé par un grand ministre, Talleyrand, un homme d'Etat extraordinaire,  assez malin et intelligent pour avoir réussi à servir le roi de France et servir maintenant la Révolution, et qui servirait Bonaparte puis à nouveau le roi, plus tard, quand Bonaparte perdrait sa couronne d'empereur. Mais nous verrons ça plus tard. Pour l'instant, Talleyrand convainc Napoléon qu'il n'est pas adroit d'attaquer l'Angleterre directement et qu'il vaut bien mieux s'attaquer à elle ailleurs. Ils conviennent ensemble qu’il faut porter la guerre en Égypte, où l'on pourra couper la route des Indes à l'Angleterre.

Le Directoire en est d’accord. Il a trouvé là le moyen d’éloigner le jeune général corse, qui devient un peu trop célèbre, avec l'arrière-pensée de s'en débarrasser.

— C’est une mission très difficile et lointaine : ce Bonaparte aura des complications, il perdra un peu de sa gloriole. Peut-être même qu'il échouera et le peuple l’oubliera.

— Voilà une excellente idée ! Nommons-le quelque part à l’armée d’Orient, il y sera bien.

— Et pourquoi pas en… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

(3) comments

Add Your Reply
>
error: Contenu protégé par la loi