Sainte Blandine et Saint Pothin racontés aux enfants

12  comments

Sainte Blandine

En 177, des ordres avaient été donnés pour arrêter tous les chrétiens. Saint Pothin était l’évêque de Lyon, l’évêque d’une église clandestine dont les membres étaient obligés de se cacher. Ils célébraient la messe dans des endroits secrets, des tunnels anciens sous les villes ou dans des grottes, ou alors, chez l’un ou l’autre chrétien, à tour de rôle. On se rendait par petits groupes séparés chez celui qui acceptait d’accueillir tout le monde pour la cérémonie. Il était important de ne surtout pas révéler l’endroit où l’on se rendait. Si quelqu’un apprenait que la réunion avait lieu, la police pouvait arriver et faire arrêter tout le monde. Même si L'histoire en audio et la suite dans votre abonnement (cliquez ici).

Vous aimerez aussi

La chanson de Roland : Partie 2

L’invention de la mongolfière

La chanson de Roland : Partie 1

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

  1. En Islam,cela ne va pas jusqu’à la mort pour justement ne pas en faire des martyrs (tout au moins pour les plus connus), nous avons également beaucoup de savants pieux qui ont été emprisonné ou emprisonné et flagellé pour ne pas avoir voulu réfuter des vérités qu’ils véhiculaient.
    Pour exemples il y a : l’Imam Mâlik qui a été emprisonné et flagellé au point que son épaule c’était déboîtée, le Cheikh Al-Albani a profité de son emprisonnement pour poursuivre son étude des Hadiths (par ailleurs son père lui a fait l’école à la maison), le Cheikh Ahmed ibnou Hanbal lors de sa flagellation à dit Bismillah (au nom de Dieu)… Cela arrive encore de nos jours.

      1. Ces personnes sont des musulmans, qui s’efforçaient de suivre l’Islam du Coran et de la Tradition Prophétique, qui ont été persécutées par des musulmans égarés par leurs propres intérêts et/ou part d’autres courants de l’Islam.
        Car comme dans le Christiannisme où il y a les catholiques, les protestants…
        En Islam, chez les musulmans, il y a les sunnites, les chiites…

        1. Et de rien, c’est avec grand plaisir. J’aime beaucoup l’Histoire, ainsi que les vôtres car c’est toujours très intéressant et bien raconté.

  2. C’est tellement difficile d’aborder le sujet des martyrs avec les enfants. On a tendance à les protéger, à ne pas parler de ce qu’on aurait préféré ne pas voir exister. Mais c’est un tort. Merci pour cette histoire

  3. Sainte Blandine est un exemple de courage ,de fidélité et de soutien pour ses compagnons .
    Merci de nous avoir raconté son histoire .
    Candice et Tiphaine

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"62516":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"62516":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Abonner ma famille
>