Un voyage mouvementé histoire pour les petits

Un voyage mouvementé histoire pour les petits

Aujourd’hui est un grand jour : Pierre et sa petite sœur Jeanne prennent le train pour la première fois. Le parrain du petit garçon vit en Provence, dans le Sud de la France, et a proposé aux deux enfants de passer leurs vacances chez lui. Malheureusement, ni Maman ni Papa ne pouvaient se libérer de leur travail durant les congés scolaires, et ils ont accepté avec reconnaissance cette gentille invitation.

Mais quelle inquiétude ! Papa est en voyage d'affaire à l'étranger, et Maman ne peut s'absenter pour accompagner elle-même  ses deux petits. Elle se voit obligée de les laisser entreprendre seuls le long trajet vers la Provence, le sud de la France ensoleillé.

Levés très tôt, Pierre et Jeanne ont encore les yeux tout ensommeillés lorsqu'ils arrivent à la gare. Ils serrent bien fort la main de leur mère, car s'ils sont enchantés de partir en vacances, ils regrettent de s'en aller sans elle. Jeanne cache même quelques larmes dans la douce fourrure de son doudou. Elle a décidé qu'elle se montrerait courageuse pour ne pas inquiéter plus encore Maman.

Arrivée un peu en avance, la petite famille s'engage sur le quai, à la recherche du wagon dont le numéro est indiqué sur les billets. Les enfants se serrent un peu plus encore contre leur mère car autour d'eux règne une grande agitation. De tous côtés on s’embrasse, on s’exclame, on se dépêche, on court même pour être sûr de monter dans le train à temps !

quai- Voici votre wagon les enfants, suivez-moi ! s'écrie soudain Maman d'un ton joyeux. Bien sûr, elle se force à paraître enjouée car son cœur maternel redoute de laisser ses petits partir seuls.

Une fois à bord du train, elle installe Pierre et Jeanne à leur place et, se redressant, cherche du regard un visage bienveillant. Non loin de la rangée où sont assis les enfants, une vieille dame à l'air avenant, la peau ridée comme une pomme oubliée dans une coupe à fruits, se cale confortablement dans son fauteuil et sort des aiguilles à tricoter de son sac de voyage.

- S'il vous plaît, Madame, demande poliment Maman en s'approchant… La suite dans votre abonnement (cliquez ici). Abonnés, connectez-vous dans le menu. 

(1) comment

Add Your Reply
>
error: Contenu protégé par la loi